Zelda-like, kézako ?? – PH

A like to the past

Pour être tout à fait franc, quand j’ai entendu le terme « zelda-like » lors d’un de nos brainstorming, mon cerveau a buggé. C’est bien la première fois que j’entendais parler de ce genre. Dans sa dénomination j’entends. Parce que des jeux qui ressemblent à Zelda, ou du moins qui s’en inspirent, il y en a des tonnes. En effet, nombre de développeurs, dans leurs interviews, avouent volontiers avoir puisé certaines de leurs idées dans la célèbre saga fondée par l’ami Miyamoto en 1985. Mais de la à parler de Zelda-like…

A like’s awakening

Pour mieux juger, il faut définir ce qu’est un Zelda. Première chose, son genre : c’est un jeu d’action-aventure. Ce n’est donc pas un action-RPG, ni un RPG tout court. Ce qu’on appelle dans le jargon farming et grinding, caractéristiques des RPG, particulièrement des MMO, ne font pas partie de l’expérience Zelda. Dans les jeux de rôle, votre évolution repose essentiellement sur le temps passé à combattre. En gagnant de l’expérience, vous devenez plus fort. En récoltant plus d’argent, vous pouvez mieux vous équiper.

Dans un Zelda, votre évolution est liée à l’histoire et, parfois, à quelques quêtes annexes. Vous pouvez donc bien tuer 10 ou 10.000 monstres, ça n’y changera rien !

Ocarina Of Time propose même de l’infiltration, c’est dire.

La direction artistique de jeux comme Secret Of Mana (1993, SNES) suffirait-elle à le considérer comme un Zelda-like ? De nombreux jeux, toute époque confondue, adoptent une caméra ¾ du dessus. Quant à Link, il n’a pas l’exclusivité de la fantasy. Autant dire que le rugby et le football américain, c’est la même chose !

Dans le même ordre d’idée, Super Mario 64 a révolutionné le jeu de plate-formes en 3D. Dit-on pour autant que Crash Bandicoot est un Mario-like ? Encore une fois non. Ils appartiennent au même genre mais contiennent suffisamment de mécaniques différentes pour ne pas considérer que l’un copie l’autre. Tout comme Street Fighter (même la version The Movie) n’est pas Mortal Kombat et Resident Evil n’est pas Silent Hill.

500G : parler de JCVD dans un article sur Zelda.

Breath of the like

Alors oui, il y a bien quelques jeux qui sont clairement très proches de Zelda dans leur construction et dans leurs mécaniques de jeu. On peut citer Soleil (1994, Megadrive), Alundra (1997, PS1), Okami (2006, PS2) ou Oceanhorn (2013, iOS). Mais ils restent relativement rares, et même pour ceux-là, moi en tout cas, je n’ai jamais utilisé le terme de Zelda-like. Rien au monde ne ressemble plus à un Zelda qu’un autre Zelda.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *