Vous avez peut-être raté… Circus Lido !

Les retrogamers le savent : leur passion peut coûter cher. Et c’est encore plus vrai chez ceux qui visent le full-set.
Parfois, ils se retrouvent à acheter des jeux pas terribles, voire nuls. D’autres fois, ils doivent manger des pâtes pendant des mois pour se payer  un titre ultra-cher. Mais le pire, c’est quand ils doivent dépenser une fortune pour un jeu moyen ! Et c’est le cas de Circus Lido !

Le jeu

Circus Lido est paru en 1991 sur PC Engine. Créé par Uni Post Company, ce titre est un sympathique clone de Bubble Bobble. Vous y incarnez un caméléon qui doit nettoyer les niveaux des nombreux insectes qui y pullulent. Sauf que là, vous ne pouvez pas sauter ! Vous devrez donc utiliser votre langue pour vous déplacer verticalement, un peu comme le grappin dans Bionic Commando.

En résumé, Circus Lido est un jeu sympa mais pas top. C’est typiquement le soft moyen qui était noté 75/80% dans les vieux magazines. Assez sympa pour s’amuser un peu, il n’est pas assez bon pour être un hit, ni pour rester dans les mémoires.

Pourtant, dans les années 90, Circus Lido est une hu-card ultra-rare qui se négocie très cher parmi les collectionneurs. La côte ne cesse de monter et en janvier 2000, un exemplaire se vend 400.000 yens aux enchères ! Si vous convertissez, ça équivaut (approximativement) à 23.000FF, soit 3500€ ! Encore plus cher qu’un Metal Slug AES aujourd’hui !

Comme vous le voyez, ça ne casse pas trois pattes à un coléoptère…

 

Le krach !

Maintenant, nous sommes un an après ce record, en février 2001. En quelques jours seulement, la côte de Circus Lido s’est effondrée, faisant passer le jeu du statut de Saint-Graal ultra-collector à blister ultra-commun.
En fait, à force de chercher un peu partout, des petits malins ont mis la main sur une vieille publicité. Sur celle-ci, on apprend que Circus Lido ne serait pas vendu en magasins spécialisés, mais en librairie. Faisant rapidement le rapprochement, les joueurs ont découvert que sur Amazon.jp, il restait énormément de stock de ce jeu qui s’était, finalement, peu vendu.

Ainsi, par la simple loi de l’offre et de la demande, en février 2001, Circus Lido s’achetait très facilement neuf pour 50€. Le pire, c’est que pendant des années, des joueurs avaient payé très cher pour un jeu qu’ils auraient pu commander dans n’importe quelle librairie de quartier ! J’espère qu’au moins, leurs pâtes étaient bonnes…

Au moins, pour le prix, c’est joli !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *