De la synthèse vocale en 1987 ? Comment ont-ils fait ?

Février 1951… Profession : détective privé. Le froid figeait Paris et mes affaires lorsque… Une lettre, un appel, des souvenirs d’une enfance encore proche. Que de jeux dans les pièces délabrées du manoir de Mortevielle. Julia, une vieille femme, à présent…

Possesseurs de ST, d’Amiga, d’Amstrad CPC ou d’un PC, cette phrase doit vous rappeler des souvenirs. Il s’agit bien sûr du Manoir de Mortevielle, le premier chef d’œuvre de Lankhor.

Nous sommes en 1987, de nombreux (excellents) jeux d’aventure existaient déjà. Le scénario est bon, mais pas révolutionnaire, les graphismes sont corrects, mais si le titre innove, cest sur deux aspects :

  • L’interface, entièrement à la souris, avec des menus déroulants. Pour bon nombre de jeux d’aventures de l’époque, il fallait tout taper au clavier, et s’arracher les cheveux pour trouver la phrase qui permettait d’avancer.
  • Et bien sûr, le double coup de génie : la synthèse vocale et les animations sur les visages qui étaient synchronisées avec les phrases (l’ancêtre de la synchronisation labiale, quoi)

Vingt-sept plus tard, bien sûr, on peut sourire façe à la qualité sonore (certaines phrases ne sont pas très claires), mais rendez vous compte : tout ça (dialogues, graphismes et code) tenait sur une seule disquette !

Mais comment ont-ils fait ?

Aujourd’hui, quand on voit des jeux comme L.A.Noire ou Starcraft II, on sait que les dialogues sont de qualité parfaite, mais ils prennent des dizaines de méga-octets. Le Manoir de Mortevielle a d’abord été créé sur Sinclair QL par Kyilkhor Création. La version ST ajoutait cette fameuse synthèse vocale, réalisée par Béatrice et Jean-luc Langlois (d’où le nom de Lankhor : LANglois + kyilKHOR).

La partie sonore du jeu a été décomposée en 2 parties :

  • La musique d’introduction (très jazzy, courte et jouée en boucle) ainsi que les bruitages d’ambiance sont des numérisations.
  • Les phrases prononcées par les protagonistes du jeu

Il faut savoir que dans la langue française comporte 35 ou 36 phonèmes (c’est-à-dire des sons élémentaires)

Phonèmes

Phonèmes

Tous les phonèmes ont été numérisés (à une fréquence relativement faible, pour éviter de prendre trop de place) et compressés. Toutes les phrases ont été découpées en phonèmes, pour ne stocker qu’une succession de codes. Pour éviter d’avoir un phrasé trop haché, un algorithme est appliqué afin d’interpoler les sons.
Et les différents styles de voix alors ? Il suffit de changer la fréquence ou la hauteur des sons, et on obtient une voix féminine ou une voix de vieillard !

Voila pour cette semaine. Notre prochain voyage nous emmènera à la découverte du jeu Another World.

1+

Les utilisateurs qui ont aimé cet article :

  • avatar

11 commentaires

  1. Setzer octobre 19, 2014 5:51   Répondre

    Sans parti pris, je trouve cette rubrique franchement bien foutue.
    Expliquer et vulgariser des concepts qui peuvent s’avérer très compliqué, c’est fort. Bravo Laurent !

    0

  2. Arthur Scheidel février 7, 2016 10:41   Répondre

    Bonjour,

    Je déterre ce post car je suis à la recherche de ce logiciel de synthèse vocale atypique, qu’a utilisé plusieurs fois Lankhor dans ses jeux.

    J’aimerais savoir s’il est libre, et dans ce cas comment le récupérer; ou bien propriétaire de Lankhor.

    0

    • Nicolas février 7, 2016 10:46   Répondre

      Pour moi, il n’est pas « libre ». Lankhor n’éxistant plus, ça risque d’être compliqué de retrouver ce logiciel. Ma question est : Que comptes tu faire avec? PArce que si c’est un vieux logiciel de synthèse vocale, il existe des solutions comme le synthétiseur vocal du Workbench par exemple (en anglais), tu peux m’en dire plus?

      0

  3. Arthur Scheidel février 7, 2016 11:00   Répondre

    Merci pour cette réponse très rapide Nicolas.

    Je recherche une synthèse vocale française qui reproduise fidèlement la voix des jeux Lankhor pour un projet personnel de jeu rétro.

    Les seuls vieux Text To Speech que j’ai trouvé pour l’instant sont justement en anglais alors que je cherche a faire des voix françaises; les softs trouvables sur internet sont déjà bien trop évolués pour reproduire de pareils voix.

    0

    • Nicolas février 7, 2016 1:02   Répondre

      Ah ok je vois, je vais demander à Laurent (Qui a écris cet article) voir si il a des pistes à ce sujet! Je te tiens au courant!

      1+

  4. Setzer février 7, 2016 8:54   Répondre

    Peut-être essayer de demander directement aux créateurs…
    Si elle est encore bonne, l’adresse mail de JL Langlois se trouve assez facilement sur le net. Ou passer de contacts en contacts…

    0

  5. Arthur Scheidel février 7, 2016 9:02   Répondre

    Merci pour ta réponse,
    En effet, c’est ce que j’ai déjà fait dans la journée.
    Il y a un thread « synthèses vocales lankhor » sur le forum d’abandonware où j’y ai aussi trouvé quelqu’un qui avait recréer le programme. Malheureusement le lien ne fonctionne plus, donc j’ai contacter cette personne également.
    Espérons que j’obtienne une réponse de l’un d’eux, je vous tiens au courant !

    0

  6. Clément mars 17, 2016 2:59   Répondre

    Bonjour,
    J’ai participé à la création du jeu en 88/89 et notamment à son portage sur PC. Je pourrais vous expliquer comment on a fait sortir du son d’un PC équipé seulement d’un « bip », mais ce n’était pas votre sujet…
    De mémoire, B. et JL ont beauoup bossé « à l’oreille » sur le rendu de chaque phonème, afin de proposer des « phrases » qui étaient des enchaînements de phonèmes.
    Ah oui, j’oubliais : les variables d’ajustement pour le rendu étaient : la séquence de début de phonème, le milieu (qui pouvait être répété) et la fin.
    En ajustant ces trois parties, les enchaînements de phonèmes finissaient par donner qqchose d’audible.

    Mais bon, je suis étonné que tout ceci intéresse encore du monde, 🙂 tant mieux !!!

    à votre dispo si vous voulez des détails.
    Clément.

    2+

    Utilisateurs qui ont aimé ce commentaire:

    • avatar
    • avatar

  7. Setzer mars 17, 2016 8:13   Répondre

    Et moi je suis étonné, et surtout ravi, que des personnes comme Clément arrive sur notre site !
    En espérant qu’Arthur repasse vite dans le coin.

    0

  8. Arthur Scheidel mars 27, 2016 8:41   Répondre

    Bonjour Clément et Setzer,
    J’ai bien eu des réponses de la part de Fredo_L sur le forum abandonware et de Jean Luc Langlois par mail qui m’a annoncé qu’il n’avait plus rien d’exploitable. Par contre aucune réponse de la personne qui aurait fait une copie du soft de l’époque.
    Je me dirige donc vers une reprogrammation « maison » que je commencerais d’ici peu. Je compte me baser sur la technique des phonèmes comme décrite dans cet article, j’ai cependant très peu de connaissances en programmation sonore pour l’instant.

    Je vous tiens au courant et pourrais vous partager le programme si ça vous intéresse 🙂 .

    0

  9. Arthur Scheidel novembre 9, 2016 6:48   Répondre

    Re-bonjour, cela fait un petit moment…
    Voila c’est fait, j’ai un synthétiseur fonctionnel ! Il est pleinement intégré à mon fan-game, séquelle des Rody & Mastico, respectant limitations techniques de l’Atari ST.

    Voici sa page web :
    https://lacrearthur.github.io/RodyAIbiza/

    Le jeu fut inspirée par les streams très drôle de BenzaieLive sur les Rody originaux.

    Je développerais peut-être un soft comprenant uniquement le synthétiseur quand j’aurais du temps. (La transformation automatique de texte vers phonèmes semble assez compliqué)

    2+

    Utilisateurs qui ont aimé ce commentaire:

    • avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *