Souvenir et référence de FPS – Nicochef

Style de jeu classique, le FPS ne m’a pourtant jamais vraiment branché… Bien sûr, j’ai halluciné sur Wolfeinstein et Doom parce qu’on n’avait jamais vu ça, à l’époque. Mais par la suite, il me fallait soit un scénario original, soit un multi ultra solide.
Mon souvenir (Counter Strike) et ma référence (Hexen II) reflètent parfaitement ce point de vue… ce qui tombe vachement bien ! 

Counter Strike forever…

GOGOGO !

Voilà typiquement le jeu dans lequel je ne m’amuse pas…. en solo !
En 1999 sort Half-Life et ses nombreux add-ons dont Counter Strike faisait partie. Mes amis ne juraient que par ce jeu et moi je desesperai de les initier à Age of Empire II.
A cette époque, on se retrouvait régulièrement pour faire des LAN, ce qui demandait une logistique bien au point. Les écrans cathodiques était lourds – comme les ordis – et il fallait beaucoup de place pour jouer ne serait-ce qu’à 6.

Admirez la jolie table de camping ! On était un peu à l’étroit mais on avait des chips et du 7up, donc…

Aussi, le jeu choisi devait valoir la chandelle ! D’ailleurs, la liste des titres potentiels était préparée à la dernière minute bien à l’avance. Bref, devant l’insistance de mes amis j’ai cédé aux sirènes de Counter Strike. Finalement je n’ai pas regretté ! Parce qu’on a bien joué, poussant même quelques LAN jusqu’à 28 heures d’affilée.
Tenez, en bonus, ma photo après ce petit marathon ^^

Le premier à faire référence à mon poids se prend une tarte !

On a même réussi à s’incruster dans le groupe des gérants de Dock Games. Le samedi soir on se retrouvait tous et on jouait jusqu’à 6 heures du mat’. Bon, on se faisait sévèrement défoncer mais on s’amusait bien.
Counter Strike proposait un mode caméra qui permettait de suivre  son équipe une fois mort. Du coup, on enchainait les fous rires sur les morts les plus ridicules. Et que dire des 30 premières de secondes, quand le cliquetis frénétique de l’achat de matériel se faisait entendre.

Toutes ces heures passées à tenter de désamorcer cette foutue bombe ! Ou bien à essayer de créer un effet de surprise sur la map CS_ASSAULT. Et même si je suis resté bloqué à la version 1.4 et ne suis jamais passé à la version source, CS reste incontestablement mon meilleur souvenir de FPS.

Hexen II : ma référence à moi

Je manque de qualificatifs pour parler de ce jeu. C’est un FPS malin, qui joue la carte de l’originalité avec une ambiance Heroïc-Fantasy. Hexen II ayant récupéré le moteur graphique de Quake, le rendu visuel était très impressionnant. L’ambiance était bien sombre et le bestiaire avait de la (sale) gueule sur mon Pentium II 350 !

Mais il y n’y a pas que ça. Il y avait également des éléments RPG avec une classe de joueur à choisir en début de partie. Bien sûr, ce choix définissait la façon dont on allait aborder le jeu, paladin, necromancien, assassin ou crusader ne possédant pas les mêmes attributs. C’était vraiment cool et permettait de refaire le jeu plusieurs fois de façons différentes. Et comme le level design était très bien fait, on pouvait passer y passer des heures et des heures sans se lasser.

Je sais qu’il existe des mods pour passer le jeu en HD j’hésite énormément à profiter de ce mois spécial FPS pour me le refaire… En tout cas, vous l’aurez compris, ce jeu est ma référence et je vous conseille fortement de l’essayer ! Bien sûr, l’effet de surprise ne sera plus là mais Hexen II possède toujours son petit charme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *