Magazines – Freddy ou la nostalgie du papier

Tout comme Nicochef je suis né et j’ai vécu par les jeux vidéo, par l’informatique ET par la presse papier dédiée à ces domaines. Je pourrai vous en dire long et vous en montrer des tas, ma collection remplissant un étage complet de ma bibliothèque…

Tout à débuté par le Club Nintendo et ses tout premiers numéros jusqu’aux tout récents magazines. Vous savez, ceux qui tentent de sortir la tête de l’eau par une quelconque forme d’originalité, proposant un autre concept, une autre vision. Bref c’est un vaaaaaaaaaaste sujet.

Souvenir : Consoles+

J’ai hésité avec plusieurs magazines (Megasonic, Banzaï, Playstation Magazine, Joypad, Joystick, Tilt, Megaforce, Player One, Playmag, …) mais j’en reviens toujours à Consoles+. Notamment à cause d’un jeu : Virtua Racing, dont j’ai parlé il y a fort longtemps, ici et ici.

J’avais tellement été bluffé par la 3D en salle d’arcade que le soupçon du moindre article, de la moindre info, sur une éventuelle adaptation sur Megadrive me faisait saliver. J’en étais tout excité, sentant mon rêve d’y jouer chez moi s’approcher à grand pas. J’ai donc tout simplement acheté l’intégralité des magazines JV de l’époque qui parlaient de ce jeu… Oui,vous pouvez dire que je suis fou.

Mais quand, enfin, je vis la couverture de Consoles+ arborant fièrement un test de VR, mon cœur fit un bond ! Je collais alors mon nez pour sentir l’odeur rassurante du papier (NDMoi : …et de son encre, et de ses solvants infâmes…). Quand on est jeune et qu’une passion vous anime, peu importe la démesure ! En réalité, la joie n’en est que plus grande et ce test confirmait toute mes attentes. Des attentes d’autant plus improbables au regard des capacités techniques de la Megadrive.

A gauche, mon premier numéro de Consoles+ (j’avais lu les précédents chez des amis), un vrai régal ! A droite, le meilleur des Megaforce, de par son double encart publicitaire sur Eternal Champion en forme de menu de restaurant. C’était la bonne époque !

Référence : Joystick

Là aussi, le choix m’a paru rationnel et objectif. Mais j’ai hésité entre Playstation Magazine (PS1 uniquement), Consoles+ et Joystick.

Consoles+ pour m’avoir offert un tas de goodies, du transfert de T-shirt E.Honda (SFII)  au porte-clé en forme de PS, que j’utilise toujours. Il y avait même eu un extrait de Cyber Weapon Z dont je suis fan depuis. Pour les caricatures des journalistes et ses personnages dantesques (Wieklen le grand, pour ne citer que lui, alias Jean-Loup Jovanovic).

Playstation Magazine pour m’avoir fait rêver avec ses CD de démo. Dommage que certains aient été « empruntés » par des personnes depuis perdues de vue… D’ailleurs, qu’ils pourrissent en enfer, sans console, ni ordinateur, ni Internet !

Finalement Joystick, pour qui j’ai trahi les consoles devenir un PCiste depuis 2004. Joystick m’a fait découvrir un monde que je ne connaissais que peu avec un humour, une dérision omniprésente. En plus des CD de démo, il y avait des jeux complets offerts ! Et pas n’importe lesquels : Morrowind, Supreme Commande, etc…

Le temps à passé, finalement, j’ai vécu la même histoire que Nicochef (encore lui) et suis passé à Canard PC. Je ne vais donc pas vous refaire le discours et vous renvoie à son souvenir & référence. Non à la place je laisse un peu de nostalgie. A bientôt les loustiques.

Années 80-90 : la grande époque de l’arcade. On en parlait dans nos magazines favoris, des machines de folie pour un plaisir et des sensations que les jeux actuels ne fournissent plus vraiment.

 

Les magazines JV n’étaient pas faits que de test et de previews. Certains étaient des soluces complètes de jeu  (Gran Turismo, Resident Evil 2, et j’en passe). Il existait même des bibles regroupant des milliers de cheatcodes. C’était bien avant l’Internet pour tous. Autres temps, autres mœurs.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *