Souvenir et référence d’adaptations de jeux en films – PH

Oui, sur Game box, on est là pour parler jeux vidéo avant tout. Mais en ce mois dédié aux adaptations, j’ai voulu vous parler de mon souvenir/référence sur les films adaptés de jeux avec Silent Hill et Final Fantasy Les Créatures de l’Esprit.

Référence : Silent Hill

Réalisé par Christophe Gans en 2006, on lui reproche souvent de ne pas faire aussi peur que le jeu dont il est tiré. Mais la peur, chacun la ressent différemment. Certains sont réactifs aux jump-scares, aux araignées, aux fantômes, d’autres pas. Et dans un jeu vidéo, on est acteur des événements, donc automatiquement plus impliqué. Ensuite, Silent Hill le film tient effectivement plus du film fantastique que du film d’horreur. Son but était plutôt de retranscrire l’ambiance pesante de la ville, son côté isolant et ses habitants fanatiques.

Rose croit poursuivre sa fille Sharon.

Rose croit poursuivre sa fille Sharon.

J’allais vous dire que j’aime beaucoup ce que fait Christophe Gans en général. Mais je viens de voir qu’en 20 ans, il n’a réalisé que 4 films ! Quelle feignasse ! Néanmoins, en dehors de La Belle et La Bête (que je n’ai pas vu), j’aime beaucoup les trois restants. Bien que seul Le Pacte des Loups ait connu un véritable succès au box-office.

Silent Hill le film, c’est une réalisation très propre et agréable pour les yeux, un déroulement cohérent et fluide malgré quelques éléments un peu classiques. C’est aussi une œuvre fidèle à la saga. Le film reprend l’univers et l’histoire du premier jeu, le célèbre Pyramide Head du 2, la chanson du 3, etc…
Par contre, autant je considère Silent Hill comme un bon film, autant sa suite (Silent Hill : Revelation 3D) est une daube infâme à côté de laquelle je vous ordonne de passer.

Souvenir : Final Fantasy – Les Créatures de l’Esprit

Sorti en 2001, le film Final Fantasy fut une vraie prouesse technique. Ce fut le premier film « réaliste » entièrement en images de synthèse. Pour comparer, 2001 c’est l’année de GTA3, Gran Turismo 3, MGS2, Max Payne, Shenmue 2, etc… C’est aussi l’année de Final Fantasy X, un épisode contenant lui aussi des cinématiques en images de synthèse particulièrement bluffantes encore aujourd’hui. Mais au cinéma, Les Créatures de l’Esprit est un échec commercial poussant SquareSoft au bord de la faillite. De cet échec naîtront Advent Children, FF X-2 et surtout la fusion avec le concurrent pour devenir Square Enix.

C’est donc souvent l’argument qui revenait concernant Les Créatures de l’Esprit.  Le film est beau, oui. Clairement, il l’est. Mais après ? C’est aussi malheureusement un film mou avec des scènes d’action quelconques, une flopée de personnages plus caricaturaux les uns que les autres, de vagues ressemblances avec FF VII sur la fin… Bref zéro originalité et rien qui ne respire vraiment la magie et l’aventure des jeux. C’est du moins ce que je pensais à l’époque.

Aki Ross face à ses rêves prémonitoires.

Aki Ross face à ses rêves prémonitoires.

J’ai décidé de le revisionner, 15 ans plus tard, pour pouvoir en parler correctement ici. Alors oui, le film vieillit bien graphiquement, même si les visages manquent un peu d’expression. Les scènes d’action sont globalement mollassonnes et cette histoire des 8 Esprits est quelque peu obscure. Mais à côté de ça, Aki Ross est un personnage intéressant. L’idée que la présence des extra-terrestres n’a rien d’une invasion (mais une simple échappée chanceuse suite à la destruction de leur planète d’origine) est inhabituelle. Enfin, l’univers post-apocalyptique ou encore toute la théorie autour de ces fameux esprits auraient mérité d’être approfondis.

FF le film est donc loin d’être exceptionnel, mais il est tout de même moins mauvais que dans mes souvenirs. Et quoi de mieux que cette rubrique pour s’en rappeler ?


2 commentaires

  1. Freddy octobre 24, 2016 9:06   Répondre

    Aaaaah en voilà un article que j’aime bien sur deux jeux (et leurs adaptations) dont je suis fan (comme beaucoup). Je partage ton avis/opinion sur les films mentionnés à ceci près que pour la seconde adaptation/suite de Silent Hill je ne serai pas aussi sévère que toi. Il est moins bien, c’est un fait. Mauvais, je ne dirai pas ça mais mal maitrisé oui. Je pense qu’il y a un potentiel mal exploité et des ficelles un peu trop grosse mais sinon je l’ai regardé sans déplaisir aucun. Piur FF… déjà à l’époque (vu au ciné mais je l’ai revu depuis) je trouvais les visages figés alors bon… Advent Children par contre m’a foutu une bonne claque de fan-service, je suis resté scotché dessus et j’en redemandais à la fin. Après, avis tout à fait perso, je prends ces films pour ce qu’ils sont, à leurs niveaux et rien d’autres, on ne peut comparer un film de 1h30/2h à un jeu dont on contrôle le personnage pendant parfois plus d’une centaine heures…

    • PH octobre 25, 2016 10:35   Répondre

      Oui Advent Children, ça claque, mais c’est un film uniquement adressé aux fans du jeu. Les autres n’y pigeront rien ou presque sinon. Mais le film est vraiment bien fichu, dynamique, les musiques tuent, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *