Raco vous parle de Vectrex, la console intemporelle

Vectrex… Ce nom barbare ne doit probablement rien dire à ceux qui sont tombés dans la marmite du jeu vidéo dans les années 2000 ou 2010. Voire même dans les années 90 en fait. Pourtant, il sonne souvent dans les oreilles des gamers de toujours qui ont, a minima, passé la trentaine. Je fais partie de cette petite caste.

CONVECTEUR TEMPOREL ENCLENCHE. RETOUR EN 1982 !

Si vous me lisez aujourd’hui, c’est que vous savez vous servir d’un PC, d’un smartphone ou d’une tablette. Vous êtes donc en mesure d’écumer le net pour dénicher informations et vidéos sur la bête. D’ailleurs, n’étant absolument pas un spécialiste, je ne proposerai pas de descriptif exhaustif, ni d’historique. C’est plutôt mon ressenti que je partagerai avec vous.

Sachez donc que la Vectrex est une console de salon sortie en 1982 aux Etats-Unis et en 1983 dans le reste du monde. C’était une période dominée par Atari, peu avant la sortie de la Famicom au Japon. Chez nous, la console fut distribuée par MB,  le géant du jouet qui monopolisait les pubs télévisées du matin dans les années 80-90 ?!

La particularité de cette machine est de proposer des graphismes vectoriels (ou en fils de fer), comme ces bons vieux oscilloscopes qu’on utilisait en physique au collège. Autre caractéristique importante : un écran est intégré. Exit donc le branchement sur un téléviseur. Ça n’a l’air de rien, mais c’était extrêmement pratique à une époque où on ne trouvait souvent qu’une TV dans chaque maison.
De cet écran ce détache un pad (possibilité d’en brancher un deuxième) équipé d’un petit joystick en métal et de 4 boutons. Un jeu est incorporé d’office : Mine Storm. Le principe est plutôt simple : vous devez éviter et détruire des vaisseaux spatiaux. Les autres titres se présentent sous format cartouche à insérer sur le côté droit.

L’écran de la Vectrex est monochrome. Néanmoins, chaque jeu était vendu avec un filtre en plastique coloré avec un overlay (un motif). Il fallait fixer ce film sur l’écran pour simuler la couleur. Ma foi, c’était du plus bel effet.

Je n’étais pas né au moment de sa sortie, mais mon oncle me racontait qu’à l’époque, la Vectrex était une machine de luxe que peu de parents achetaient à leurs enfants. Sa carrière a donc été éphémère, avec une production stoppée en 1984, pour une trentaine de jeux sortis.

LE VECTEUR CONTRE-ATTAQUE

Je me souviens du début des années 1990. J’ai eu la NES, puis la SNES. A ce moment-là, mon oncle avait stocké sa Vectrex chez mes grands-parents. Je trouvais alors cette machine totalement désuète, à côté de mon Mario plein de couleurs et de pêche. Je n’empruntais sa Vectrex que lorsque mes parents ne m’autorisaient pas à amener ma NES ou ma SNES en vacances.
Puis, en 2003, j’ai commencé à collectionner les consoles rétros. J’ai donc fini par récupérer la Vectrex familiale en 2005, puisque mon oncle me l’a gentiment offerte. Et là, ce fût la claque monumentale. Une redécouverte totale.

Soyons directs : cette machine est absolument INTEMPORELLE. Le gameplay de la plupart des jeux est intuitif et totalement addictif. On se pose devant l’écran, on lance un jeu et on n’en sort plus. Allez, je vous cite mes 3 jeux favoris :

Scramble

 

Mine Storm

 

StarHawk

 

La Vectrex est devenu aujourd’hui une pièce maîtresse pour nombre de collectionneurs rétro, dont je fais partie. Au moment où j’écris cet article, elle trône fièrement dans ma games room. Une communauté de développeurs amateurs très actifs s’est également développée et des jeux sont édités encore aujourd’hui ! C’est une console que l’on sort régulièrement pour inviter à la découverte, quel que soit l’âge de la personne qui joue.

Mon filleul de 9 ans en pleine partie de Star Hawk.

 

Plutôt difficile à trouver il y a encore quelques années, on en voit fleurir de plus en plus dans les magasins d’occasion. En 2016, les prix variaient de 100 à 150€ pour une machine sans boîte, avec un ou deux jeux.
Faisant partie d’une communauté d’amateurs de jeux rétro, je dois dire que ce petit bijou est également un formidable outil pour agrémenter les expositions et surtout les soirées entre amis ! La quasi-totalité des jeux étant orientée arcade, elle est parfaite pour du scoring et passer des heures à hurler en se tirant la bourre. Ci-dessous, une photo issue d’une de ces soirées tournoi et scoring, avec 2 Vectrex disponibles pour le concours de plus gros score. Croyez-moi, elle n’a pas à rougir à côté d’une borne d’arcade !

Vous l’aurez sans doute compris, je ne suis pas objectif quand on aborde la Vectrex. Je l’adore, tout simplement (merci tonton !!). Je la connais depuis toujours et je la recommande à tous. Les experts trouveront du challenge (la difficulté des jeux est plutôt élevée) et les plus tranquilles apprécieront les bons moments old-school entre potes geeks. Ça fait quand même du bien de laisser le jeu en ligne chacun chez soi.
La Vectrex rassemble, c’est une certitude ! Sur ce, je vous laisse, je dois organiser une nouvelle soirée scoring sur cette petite bombe indémodable !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *