Question de vocabulaire

Dans mon dernier article, j’ai employé le mot Metroidvania pour designer la nouvelle version de Strider. Ce terme est utilisé depuis tellement d’années que je suis prêt à parier que beaucoup ne savent pas exactement d’où il vient, ni pourquoi il est employé et surtout, ce qu’il signifie pour moi.
Petite explication !

Origine :

Bon, normalement, même les plus newbs auront remarqué qu’il s’agit d’un mot-valise composé de deux titres de jeux, à savoir Metroïd et Castlevania. C’est pourquoi, plus rarement, certains emploient également le terme de Castleroïd. Mais bon… c’est encore plus barbare et dégueulasse donc on laisse tomber !
Le terme est apparu à la sortie de Symphony of the Night sur Playstation, quand la presse spécialisée et les fans ont remarqué que la saga Konami avait intégré, avec succès, des éléments caractéristiques de Super Metroïd, donnant ainsi un second souffle à la famille Belmont, plutôt habituée aux beat’em all linéaires classiques.

Définition :

Voici la définition française de Wikipédia :
Style de jeu de plates-formes avec des éléments de jeu de rôle et des items d’inventaire, faisant appel à plus d’exploration qu’un jeu de plates-formes linéaire traditionnel.

Même si ce n’est pas faux, il vaut mieux se référer à la définition anglaise de Wikia :
Metroidvania is an umbrella term used by the media to describe certain Castlevania video games that borrow gameplay elements from Nintendo’s Super Metroid.

Là, c’est plus précis et le terme d’emprunt d’une série à l’autre est clairement mis en avant. Alors que dans la version française, le mot désigne un genre à lui tout seul.

Sens :

La question qui vous brûle le clavier doit être « Mais pourquoi il nous raconte tout ça ? Il a rien d’autre à foutre de ses journées ? »
Et bien sachez que non ! je n’ai rien d’autre à foutre de mes journées !!
………
Bon, en fait si… Noëlie veut que j’étende le linge… Mais l’injustice doit être réparée ! Ou plutôt les injustices, car  il en existe plusieurs dans cette affaire.

1) Je trouve ça dingue qu’on intègre Castlevania dans le mot-valise alors qu’il n’a fait que récupérer – avec brio, certes – des éléments de Metroïd. Ne devrait-on pas parler, tout simplement de Metroïd-like ? J’admets que la saga Nintendo n’avait pas ce côté RPG/ Points d’Exp, mais bon, soyons honnêtes : Symphony of the Night et les épisodes suivants (GBA/DS) sont, pour l’essentiel de leur gameplay, des ressucées de Metroïd. Malgré des qualités certaines, ce sont des Metroïd-like avec des vampires.

2)
Pour moi, le terme Metroidvania signifie que Castlevania a intégré des éléments de Metroïd avec un certain succès. Mais, toujours de mon point de vue, ça reste de la copie, quelque part entre l’inspiration et le plagiat. C’est un terme élogieux pour Metroïd mais pas pour Castlevania. C’est pourquoi je vois le mot Metroidvania comme quelque chose de plutôt péjoratif. Comme un jeu qui pomperait un jeu qui en a pompé un autre. Une copie de copie, en quelque sorte.

3) On oublie trop rapidement Castlevania II : Simon’s Quest sur NES !! Car bien des années avant SOTN, il fut le premier Castlevania a briser les codes instaurés par son prédécesseur, en proposant une aventure RPG non-linéaire dans laquelle on pouvait explorer librement la carte, revenir en arrière avec de nouveaux objets, etc…, etc… Et bien que Metroïd (premier du nom) soit sorti un an avant, les deux titres sont très différents malgré quelques points communs. Preuve que Konami pouvait, en tout cas à l’époque, s’inspirer sans copier…

Dans mon précédent article, j’ai employé le terme Metroïdvania pour désigner la nouvelle version de Strider. Ce mot n’ayant aucune raison d’être, c’était un erreur de ma part. J’utiliserai donc désormais Metroïd-like, et je vous conseille d’en faire autant si vous ne voulez pas que je vous bombarde du haut de mon airship !
Sur ce, je vous laisse ! Je dois sauver le monde et… étendre le linge.

 

SOTNMap

En haut, Castlevania SOTN. En bas, Super Metroid.

SuperMetroidMap

Ai-je vraiment besoin de commenter ces images ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *