La minute de l’angoisse

Pour cette minute, j’ai souhaité vous parler d’un procédé au final peu utilisé dans les survival horror, mais diablement efficace pour nous foutre les miquettes. Pour illustrer cela, je voulais vous raconter comment Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires m’a bien collé des suées.

Pourtant, j’ai de la bouteille en la matière. Qu’il s’agisse de jeux video de type survival horror ou de films d’horreur, rares sont les fois où je ressens de la peur. A mon grand désarroi, d’ailleurs ! Ceci est généralement du fait de mécanismes trop largement éprouvés.

Au bout d’un moment, on comprend qu’il va arriver des bricoles à Billy qui va chercher des bières à la cave. On comprend aussi que quand le héros explore dans un grand silence, s’en suivra automatiquement un « moment bouh !« . Et généralement un chat ou un corbeau surgira de derrière un carton.
Bref, les ficelles de l’horreur peinent à se renouveler.

 

Du coup, j’ai frissonné de bonheur devant le 5eme épisode de Project Zero, notamment lors du passage de l’auberge hantée. Alors, déjà, il faut noter que les ennemis rencontrés sont carrément flippants. Ils ont l’air tout droits sortis de Ring ou Dark Water. Et moi, les fantômes mouillés, ça me fait un peu peur. En plus, l’humidité ça fait des moisissures, c’est cracra… Et là où on aimerait avoir un AK47 ou un lance-roquette, ben on a un appareil photo… La loose…

 

Donc, je reviens à notre auberge de la peur. Notre héroïne arrive dans une pièce avec une télévision. Celle-ci diffuse les images prises en direct par les différentes caméras de sécurité, posées un peu partout dans l’auberge. Nous nous retrouvons donc en vue subjective, à regarder l’écran qui balaie de manière régulière les différents recoins de l’auberge… Alors autant vous dire qu’on flippe méchamment quand une noyée passe sur l’écran et se dirige vers la pièce dans laquelle on se trouve !
Et j’ai eu aussi un « moment bouh ! » terrible avec un fantôme qui passe en arrière plan pour disparaitre et hop, il surgit d’un coup devant la caméra ! J’ai failli décéder…

 

Au final, si vous aimez frissonner et vous faire un peu caca dessus, je vous conseille d’aller passer un nuit dans l’auberge de Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires.


Mots-clés: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *