La machine du mois – Le PDP-7

Pdp7-oslo-2005

Pour ce numéro très spatial, que de mieux qu’une machine du mois qui ressemble au tableau de bord du vaisseau de Cosmos 1999 : Le PDP-7

Back to 60’s !

Space_TravelJe ne vais pas vous mentir, dans les années 1960, la micro familiale ça n’existe pas. Mais l’informatique évolue à grand pas ! On utilise les ordinateurs pour les laboratoires, le développement, l’ingénierie, etc… Mais quand je parle d’ordinateurs, je parle de machines occupant une pièce entière !
Sur ce marché, IBM occupe déjà une place de choix, mais une nouvelle entreprise américaine, DEC (Digital Equipment Corporation) fondée en 1957, va s’avérer être un concurrent sérieux en proposant des machines moins volumineuses et tout aussi performantes que les usines à gaz employées habituellement. C’est dans cet optique qu’est né le PDP-7 : fournir une machine puissante, financièrement abordable et finalement peu volumineuse. Là aussi, quand je dis peu volumineuse… au regard de la photo de cet article… Mais comparé aux machines de l’époque, c’est pas si mal !
Le PDP-7 est vendu 75.000$ environ, ce qui, pour une machine de cet acabit, est franchement peu cher (à l’époque, sisi…). Elle utilise une technique nouvelle : la puce retournée. Sous ce nom, un tantinet ridicule, se cache une méthode de connexion des puces qui possède plusieurs avantages : moins de place qu’une soudure à fils traditionnelle, moins d’inductance, une meilleur dissipation thermique et enfin, un type de connexion permettant les transferts à haute vitesse (pour l’époque, je le redis) .

Pourquoi cette machine est intéressante ?

Space_TravelPour deux raisons : tout d’abord parce que c’est pour cette machine que Ken Thompson a conçu Unix, en 1969. Inutile de vous expliquer l’impact qu’aura eu Unix sur les systèmes futur.
Mais c’est aussi sur cette machine que fut développé Space Travel, premier jeu de navigation spatiale dans le système solaire (thème du mois oblige^^). C’est un cas assez unique dans l’histoire de ce jeu, car un système d’exploitation fut spécialement créé pour ce jeu : le Multics.
Pour l’anecdote, sachez que c’est ce système qui donna le nom à Unix « Multi– car Multics faisait la même chose de plusieurs façons alors qu’Unics faisait chaque chose d’une seule façon ».

SpaceTravel

Les jeux à connaître

Space_TravelSpace Travel… et c’est déjà pas mal, ce jeu étant le pionnier dans son domaine. Quelques portages ont été réalisés en GECOS et FORTAN (deux langages de programmation). Le principe était assez simple car le but principal du jeu était d’atterrir sur une planète, celle-ci exerçant une attraction et compliquant l’atterrissage de votre vaisseau.

S’acheter un PDP-7

Space_TravelMachine du mois oblige, il est de mon devoir de vous aider à compléter votre collection !
Et pour se procurer un PDP-7… je vous souhaite bon courage ! Si vous savez crocheter les serrures, il y a bien une machine restaurée à Oslo (photo de l’article) mais ça risque tout de même d’être compliqué, peu d’exemplaires ayant été fabriqués (environ 120 unités) et je ne pense pas qu’elles soient toutes sur ebay…

A qui ça s’adresse ?

Space_TravelAux collectionneurs disposant d’un compte en banque vraiment bien rempli et d’une pièce suffisamment grande pour stocker le bestiau.
Je plaisante bien sûr, le PDP-7 étant une machine que vous ne risquez pas de croiser de si tôt. Mais si la pratique est quasiment impossible, la théorie (et l’histoire) reste intéressante, si vous êtes un peu curieux.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *