La Machine du Mois : La Borne d’arcade… en vacances !

Si vous êtes un habitué, vous allez dire : « Hey, mais ils ont déjà fait la borne d’arcade en machine du mois ! On voit que c’est les vacances chez Game Box ! ».
Et c’est pas faux… Oui,le sujet a déjà été traité ici. Pourtant, l’idée n’est pas de refaire l’article mais plutôt d’y apporter un complément.

bornes

Ça sent bon les vacances

Pourquoi parler de borne d’arcade pour notre thème sur la plage ? C’est une expérience que je croyais personnelle et qui, finalement, revient chez de nombreux joueurs. En fait, à chaque congé estival, je découvrais de nouvelle bornes ! Il faut dire que j’habitais un village où il n’y en avait pas vraiment. Et comme nous allions en ville assez rarement, les vacances en camping, hôtel, etc… était un cadre idéal pour taper l’incruste à l’espace dédié aux jeux qu’on retrouve immanquablement dans ces lieux. Tout y était : billard, fléchettes, jeux électroniques et, bien sûr, bornes d’arcade !

C’était dans les années 80 à 90 et j’ai pu jouer à beaucoup de classiques comme Arkanoïd, Dragon Ninja, Chase H.Q, Shadow Dancer ou encore Out Run. C’était assez sympa car contrairement à une salle d’arcade, les bornes étaient souvent désertées. En effet, les vacanciers étaient là pour profiter de l’extérieur. De plus, les jeux vidéo n’occupaient pas la même place qu’aujourd’hui !

Pourquoi j’en reparle ?

arcadeParce que la dernière fois que j’ai fait le tour des bornes mais je n’ai pas parlé de leur acquisition ! Il faut dire que c’est quelque chose de plutôt rare. D’une part parce que c’est relativement cher pour un seul jeu et surtout parce qu’il faut de la place ! Attention, je ne vous parle pas d’une machine d’émulation avec un Raspberry Pi ou un PC à l’intérieur hein ! Non, je vous parle des bornes d’origine ! Certains fans craquent volontiers pour retrouver le charme des cabinesd’époque, avec leur design adapté au jeu installé.

Les jeux à connaître

Il est bien sûr impossible de vous faire une liste précise tant il y a de jeux. Sans oublier les cabines spécifiques avec volant pour jeux de voitures ou pistolets pour rail-shooters.
De toute façon, il n’y a que deux cas de figures possibles dans l’achat d’une telle machine : soit vous savez ce que vous voulez et, dans ce cas, je vous souhaite bonne chance pour trouver chaussure à votre pied, tant les vraies bonnes occasions sont rares. Soit, choix n°2, vous voulez juste une borne pour décorer votre salon, et là, n’importe quel cabine fera l’affaire.

S’acheter une borne

arcade

Pas 36 solutions : Ebay, magasins spécialisés ou petites annonces. Surveillez également les fermetures de café et salles de jeux. Ça fait rapace, mais il n’y pas vraiment de solutions sur ce marché très spécialisé.
Après, c’est surtout une question de budget. Une borne lambda vide, c’est 100/150€. Ensuite, à vous de trouver des cartes dans un état convenable. Pour les bornes dédiées à un seul jeu, c’est déjà plus cher, c’est à dire 300 à 500€ pour des cabines pas trop dégueulasses.

Pensez à prévoir un moyen de transport, car vous devrez peut-être faire des kilomètres pour allez la chercher. Vous pouvez passer par un transporteur, mais ça chiffre très vite ! Bien sûr, plus la borne est connue, plus c’est cher et s’il y a des options, je ne vous raconte pas ! Par exemple, Scud Race, avec ses deux écrans, volant, etc… c’est 4000€ minimum.
Tout dépend donc de votre budget, mais entre la borne, le transport et les éventuels frais de restauration, prévoyez un budget de départ de 1000€.

A qui ça s’adresse ?

arcadeAux joueurs fortunés qui souhaitent donner du cachet à leur appart’, mais surtout aux collectionneurs ayant une idée très précise de ce qu’ils veulent. Les autres se construiront leur borne eux mêmes, à base de Raspberry Pi ou de de PC, juste pour le plaisir. D’ailleurs, ça pourrait faire l’objet d’un troisième article…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *