In love with Raspberry Pi

Déjà l’année dernière, au Virtual Calais 6, il me faisait de l’oeil. Un membre de Gamebox l’avait enchassé dans une carcasse d’Amiga et lui avait rajouté un bon gros stick arcade. Avec tous ces émulateurs, j’avais déjà des envies de framboises… Et cette année encore, il était là, de nouveau avec son petit air aguicheur… sauf qu’il avait ramené un pote à lui ! Complètement cerné, je ne pouvais plus lutter contre l’invasion des Raspberry Pi !

Mais c’est quoi ?

Pour les nuls en informatique, je vais simplifier : c’est un mini-ordinateur. Mais vraiment mini puisqu’il tient dans la main. D’ailleurs, vous n’avez qu’à regarder la photo ci-dessous, vous distinguerez 4 prises USB et une prise HDMI. Ça devrait vous donner une idée de la taille de l’objet : celle d’une carte de crédit.

 

raspberry2Alors certes, ce n’est pas un foudre de guerre, mais il possède un second point intéressant : il tourne sous Linux. En version ultra-simplifiée , c’est comme Windows ou Apple, sauf qu’on peut programmer comme on veut.
Je vais attendre quelques minutes que les puristes/ experts finissent de s’étouffer, aillent prendre un grand verre d’eau, appellent les secours, se calment après m’avoir copieusement insulté, etc…

…………………………………………………………

Ceci dit, voyez ça comme un petit ordi relativement puissant qui peut s’utiliser dans une multitude de projets.

Comme quoi, par exemple ?

Comme par exemple, dans la robotique, la photographie, la vidéo-surveillance. Vous pouvez en faire une tablette, une liseuse, un media center, un ordinateur de bureau. Et bien sûr, vous pouvez l’utiliser pour jouer !
Bien sûr, ce ne sera pas pour faire tourner le dernier Battlefield en 4K… Mais le Raspberry Pi peut se transformer en borne d’arcade ou en plateforme d’émulation très performante.
Je vous poste deux-trois photos, mais n’hésitez pas à taper Raspberry pi projets sur un moteur de recherche. Vous risquez d’être surpris…

rpiborne

Là, c’est le petit modèle, mais vous pouvez caser le tout dans une cabine classique.

 

rpixbox

Vous pouvez aussi faire tenir le tout dans un pad Xbox. Comme quoi, la taille, c’est important…

 

Tout ça pour vous dire que je suis tombé sous le charme de cette petite machine et que j’ai déjà deux projets en tête. Bon, ils sont ultra-classiques et à base d’émulation, mais je vais probablement me mettre à bidouiller et programmer des trucs (j’ai pas le nom scientifique pour le moment : je débute !). D’ailleurs, ça pourrait être une bonne idée pour une nouvelle rubrique de Gamebox, cette histoire…

En attendant, renseignez-vous vite sur cette petite merveille ! Elle est créée par une fondation et non une grosse entreprise commerciale. Du coup, elle ne coute preque rien (30-40€), ce qui vous permet d’expérimenter plein de choses. Au pire, ça casse et vous perdez 30€ ! Tout est fait pour apprendre, programmer, découvrir, explorer.
Bref, une bonne machine avec une bonne philosophie. Vous n’avez plus qu’à trouver la bonne utilisation !

 

rpigameboy


4 commentaires

  1. tony octobre 23, 2016 7:59   Répondre

    En effet le retrogaming n’est qu’une partie des utilisations possible, et il a matière à pas mal de bricolage/modification de console (HS bien entendu)

    • Setzer octobre 23, 2016 8:31   Répondre

      Je savais que c’était toi qui allait poster le premier commentaire de cet article 🙂
      Pour les autres lecteurs, c’est lui le M. Amiga dont je parle. Celui qui m’a refilé le virus !

  2. Freddy octobre 24, 2016 11:10   Répondre

    Je reconnais que c’est tentant… vraiment… me tâte…

    • Setzer octobre 26, 2016 8:42   Répondre

      C’est tentant de te tâter ? Désolé, monsieur, mais nous sommes un site correct.
      A la limite, cet article vous invite à vous tâter la framboise, mais rien de plus ! Pervers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *