Les Jeux Vidéo Expliqués A Ta Mère – Les informations de base (3)

I . Présentation Générale du JV.
Des questions-réponses pour vous initier tranquillement à cet univers que vous ne connaissez pas.

II. Ce qu’il faut savoir sur le Jeu Vidéo
1) Les informations de base

2) Les petits trucs pour briller en société (ou au moins ne pas paraître ridicule !)

III. Guide d’achat en magasin et sur Internet
1) Les magasins spécialisés et les grandes surfaces.

2) Internet, cette jungle électronique.

IV. Ce que m’a apporté le JV

 ________________________________________________________________________________


Bonjour à vous et bonjour M’man !

Aujourd’hui, nous allons terminer de passer en revue les informations de base du Jeu Vidéo  avec deux autres supports : les ordinateurs et les consoles portables.

 

Les ordinateurs

Pas besoin de vous faire un dessin, vous savez ce qu’est un ordinateur. Pour certain(e)s, c’est un outil de travail familier, pour d’autres une machine ensorcelée qui parle chinois et vous déteste. Oubliez tout ça et regardons les choses d’un point de vue simple : un ordinateur est une super-calculette.
Si, si ! Un ordinateur, c’est un ensemble de composants électroniques qui permet de réaliser de nombreux calculs très complexes en un minimum de temps.
Un ordinateur n’est pas intelligent, ni doué de raison. Il fait tout simplement ce qu’on lui demande de faire… enfin, la plupart du temps…

Et bien sûr, on peut lui demander de faire tourner des jeux vidéo ! Notez, au passage, qu’une console (de salon ou portable) ce n’est ni plus ni moins qu’un ordinateur entièrement dédié aux jeux vidéo… Mais alors, pourquoi acheter une console si on peut jouer sur l’ordinateur ?
Hélas, ce n’est pas aussi facile…

La différence principale, c’est qu’un ordinateur est évolutif, c’est à dire qu’il peut évoluer au fin du temps, souvent en l’ouvrant et en changeant certaines pièces. A l’inverse, les consoles sont « fixes » et ne se modifient pas.
Le bon côté, c’est que votre ordinateur peut régulièrement monter en puissance et largement dépasser les consoles. Si je traduis, ça veut dire que pour un même jeu, il sera souvent bien plus beau et plus rapide sur un ordinateur.
Le mauvais côté, c’est qu’il faut s’y connaître pour changer ces fameuses pièces informatiques et que, surtout, ça coûte cher ! En effet, il n’est pas rare de payer plusieurs centaines d’euros pour une carte graphique (un des composants de l’ordinateur) dernier cri qui sera dépassée quelques mois plus tard.

Autre problème lié à cette évolution modulable : tous les ordinateurs ne peuvent pas faire tourner tous les jeux. Par exemple, un titre trop récent risque de ne pas passer sur des vieilles machines car celles-ci ne sont pas assez puissantes. On parle alors de configuration insuffisante.
Quand on parle de configuration, il s’agit de la liste des composants de votre ordinateur, et il est très important de vérifier ces informations avant d’acheter un jeu. Une fois de plus, jouer sur ordinateur n’est pas si simple.

(j’entends d’ici hurler les élitistes du PC. Ils doivent me maudire sur trois générations… n’est-ce pas Baptiste ?)

ordi

Vous n’êtes pas obligé(e)s d’avoir tout ça pour jouer… mais ça reste quand même moins pratique qu’une console !

 

Les consoles portables

Ce type de consoles connaît les mêmes « règles » que les consoles de salon, c’est à dire que des nouveaux modèles plus puissants sortent régulièrement, elles sont classées par générations, elles ont des exclusivités, etc… La seule différence est évidente : elles ne sont pas faites pour jouer à la maison.
Attention ! Bien entendu, rien ne vous empêche de vous en servir chez vous (le grand classique étant une partie de Tetris aux toilettes !). C’est juste que ce n’est pas fait pour… Ce serait un peu comme dormir dans un sac de couchage dans votre salon alors que votre lit vous attend dans la chambre. Après, si vous aimez vous compliquer la vie, ça vous regarde !

Mais revenons à nos consoles ! Les portables sont donc conçues pour le jeu nomade. Généralement, les jeux sont plus courts et/ou proposent des parties plus rapides. C’est pour cette raison qu’on y retrouve beaucoup de puzzles et de casse-têtes, c’est à dire des jeux avec un scénario minime et des séquences de jeux segmentées dépassant rarement les 15 minutes. Idéal pour jouer dans les transports en commun ou dans une salle d’attente.
Le meilleur exemple reste Tetris sur GameBoy [Guéme – Boille], un classique éternel pour une des consoles les plus vendues au monde. Plus récemment, la saga du Professeur Layton [Leille- Tone] a enchanté les plus cérébraux d’entre nous (moi le premier !).

GBTetris

Classique. Indémodable. Transgénérationnel. Ultime. Eternel.

 

Un autre genre de jeu sur-représenté est le Jeu de Rôle (RPG). Les RPG durant souvent plusieurs dizaines d’heure, cette tendance est intéressante car elle nous montre une autre façon de jouer, totalement à l’opposé de ce que je viens de vous expliquer.
En effet, qu’il s’agisse de longs trajets (train, avion) ou de temps passé loin de chez soi (nuits à l’hôtel, week-end chez mamie), beaucoup utilisent les consoles portables lors de déplacements prolongés.

Ces machines sont également appréciées des joueurs rétro. Leur puissance étant moindre que celles des dernières consoles de salon, les éditeurs ont pris l’habitude de proposer leurs titres vieux d’une ou deux génération (voire plus !) à des prix très abordables. On y trouve aussi beaucoup de titres anciens qui n’étaient jamais sortis en France, principalement à cause du manque de public.
Par exemple, sur PSP (une console portable de Sony), vous pouvez jouer à deux épisodes de Castlevania [Kasseul-va-nia] (une célèbre saga ayant pour thème les vampires) pour une petite dizaine d’euros alors que la versions originales sont soit trop chères (environ 100€ !!), soit uniquement sorties au Japon…

Dernière utilité et non des moindres, l’ergonomie et la puissance (tout de même élevée) des consoles portables les transforment, parfois, en véritables outils, comme des livres de cuisine ou, plus récemment, en guide du Louvre. Oui, vous avez bien lu ! Vous pouvez vous balader dans un des plus célèbres musées du monde avec votre 3DS (la dernière machine de Nintendo) qui, à votre demande, vous donnera une foule d’informations via ses écouteurs (guide audio) ou son écran.

Louvre

Votre console vous propose même un plan du musée !

Une dernière information pour la route : le marché des consoles portables est nettement dominé par Nintendo depuis plus de 25 ans, et ce malgré les nombreux essais de la concurrence. Hormis les chiffres officiels, la preuve ultime, c’est que pour la plupart des parents – à commencer par ma propre mère – toutes les consoles portables s’appellent Game Boy ^^


Voilà pour aujourd’hui ! Je pense vous avoir dévoilé toutes les informations de base essentielles pour votre survie dans ce monde inconnu qu’est, pour vous, le Jeu Vidéo. Bien sûr, tout ceci n’était que le partie émergée de l’iceberg, mais ne vous inquiétez pas, je ne compte pas vous mettre la tête sous l’eau pour vous dévoiler tout le reste (en plus, elle est fraîche !).
Je vais plutôt vous laisser avec l’habituel petit récapitulatif de fin d’article et vous souhaite un bon week-end !

 ________________________________________________________________________________

Ce que vous avez appris aujourd’hui :

– Jouer sur ordinateur est plus compliqué mais le résultat est à la hauteur de l’effort.
– Mais la puissance des ordinateurs étant modulables, tout n’est pas possible et il vaut mieux s’y connaître avant de se lancer dedans !
– Malgré leurs similitudes avec les consoles de salon, les consoles portables possèdent leurs propres caractéristiques et induisent des manières de jouer différentes.
Nintendo est le leader incontesté des consoles portables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *