Les Jeux Vidéo Expliqués A Ta Mère – Chapitre 2

Bonjour à vous, et désolé pour ce retard. Je n’ai rien écrit pendant le mois de février, mais rassurez-vous, ce n’est pas le signe annonciateur de l’abandon de cette rubrique !
Non, non ! C’est juste que je n’ai pas eu le temps et qu’au lieu de samedi 12h00, je la publie dimanche soir, comme un sagouin ! Mes excuses à Nicochef…
Les habitués savent que la ponctualité, ce n’est pas vraiment mon truc. Et si vous le découvrez aujourd’hui… bin désolé… Sur ce, continuons d’apprendre le Jeu Vidéo. Aujourd’hui, je ne répondrai qu’à une seule question. Non par fainéantise (quoi, que…), mais surtout parce qu’il s’agit d’une question un peu complexe derrière son apparente simplicité.

Combien existe-t-il de types de jeux ?

Il est difficile de donner un chiffre précis… Au début, dans les années 80, il n’en existait que quelques uns. Mais avec l’évolution technologique et l’imagination des programmeurs, des genres nouveaux sont apparus et se sont mélangés pour en donner de nouveaux. Ce qui fait qu’aujourd’hui, la frontière peut être assez floue. Pour commencer, faisons simple et passons en revue les principales catégories et sous-catégories.

Les plus répandus sont les jeux d’Action. Vous y trouvez :

Les jeux de tir : vous êtes un héros bien musclé avec un gros flingue qui doit éliminer tous les méchants. Par « jeu de tir », on peut aussi désigner les titres dans lesquels vous êtes aux commandes d’un avion ou d’un vaisseau spatial et où vous devez tirer sur tout ce qui bouge.

JVEATMGears

Je vous l’avais dit : un gros flingue, des muscles, des méchants.

 

JVEATMRtype

R-Type, star des Jeux de tir dans les années 90.

 

Les jeux de combats : généralement, vous êtes un expert de la baston et vous devez enchainer les duels jusqu’à remporter un tournoi. Il peut s’agir d’affrontements à mains nues, à l’épée ou même à coups de pouvoirs magiques.

JVEATMSF4

Street Fighter (ici le n°4), l’empereur des Jeux de baston.

 

Les jeux de plateforme : vous connaissez forcément Mario, ce petit moustachu qui saute de partout. Vous connaissez donc le jeu de plateforme !

JVEATMMario

Je vous l’avais dit que vous le connaissiez !

 

 

A l’opposé de ce genre de jeux, vous trouvez les jeux de Réflexion. Outre les classiques adaptations de jeux d’échecs, dames, sudoku, et autres mah-jong, vous trouverez deux sous-catégories principales :

Puzzle : Alors, non, ce ne sont pas des petites pièces à assembler pour former une image, mais on s’en rapproche. En fait, il faut, généralement, placer un objet au bon endroit afin de créer une réaction. Le plus connu d’entre tous est Tetris, succès intemporel et intergénérationnel qui a donné naissance à une multitude de clones plus ou moins inspirés. Le représentant emblématique de ces dernières années est sans aucun doute Candy Crush Saga.

JVEATMTetris

Gestion : Dans ce type de jeux, vous devrez, généralement, construire et gérer (Non ! Si, si !). Qu’il s’agisse d’un parc d’attraction, d’une ville entière, d’une équipe de foot ou même d’une famille, c’est vous qui dirigez et planifiez tout, dans le but d’améliorer les différents paramètres (carrière, conditions de vie, taux de victoires,etc…).

JVEATMSims

Toujours plus proches de la vraie vie, même les Sims sont au chômage !

 

 

Entre ces deux extrêmes – la tête et les jambes – vous trouverez beaucoup d’autres genres.

Sport : Bon… je ne vais pas vous faire l’affront d’une explication… Foot, basket, tennis, Formule 1, vous trouverez aussi des compilations de plusieurs disciplines, sortant à l’occasion des Jeux Olympiques. A noter que beaucoup de sports sont représentés, même les fléchettes ou la pétanque.

JVEATMFifa

Fifa 15, comme quoi on peut être un beauf’, même avec une manette en main.

 

Aventure : une catégorie trèèèèèès vaste et un nom générique, un peu fourre-tout…
Un sous-genre très connu est le Jeu de Rôle (ou RPG en anglais). Dans ce type d’aventure, vous pourrez améliorer les capacités et les compétences de votre groupe en gagnant de l’expérience, au fur et à mesure de vos combats.
A l’inverse, un autre sous-genre est l’aventure textuelle, basée uniquement sur la lecture et la prise de décision.
Mais il existe aussi des jeux d’infiltration (d’espionnage et de discrétion, donc) ou encore des survival horror, dans lesquels vous devez tenter de survivre après une catastrophe (explosion nucléaire, attaque de zombies, fantômes,…)

JVEATMFF6

Une équipe, un monstre géant, chiffres et des statistiques : pas de doutes, vous êtes dans un RPG !

 

JVEATMText

Le Nécromancien, un des ancêtres du Jeu d’Aventure moderne.

 

Le jeu en ligne n’est pas vraiment un genre, mais plutôt une façon de jouer. Néanmoins, c’est une manière tellement spécifique qu’elle a donné naissance à des titres qui ne se jouent qu‘en ligne. Jouer en ligne, ça veut dire connecté à Internet pour jouer avec (ou contre) d’autres joueurs, eux aussi connectés. Il peut s’agir de duels ou de matches en équipe, ou encore de RPG (maintenant, vous savez ce que c’est !).
C’est cette manière de jouer couplée à certains jeux qui ont donné naissance à la compétition électronique et, depuis, de nombreux tournois sont organisés avec, pour certains, de grosses sommes d’argent à gagner. Quelques joueurs ont même suffisamment de talent pour gagner leur vie ainsi.

JVEATMLol

League Of Legends (abrégez en LOL si vous voulez passer pour un connaisseur), un des titres phares de la compétition électronique.

 

Dernière catégorie où l’on range généralement tout ce qui ne va pas dans la liste ci-dessus, les Autres types de jeux regroupent un peu de tout et beaucoup de n’importe quoi. Ce sont souvent des concepts ou des idées plus que des jeux à proprement parlé. Mais ça n’empêche pas le succès de certains

JVEATMHohokum

Vous rêviez de voyager à dos de serpent volant pour aider des gens à faire de la musique ? Bienvenue dans Hohokum !

 

Que les connaisseurs me pardonnent, mais la liste que vous venez de lire est simplifiée à l’extrême, toujours dans un soucis de compréhension. Néanmoins, gardez à l’esprit que chaque genre et chaque sous-catégories pourraient faire l’objet d’un article de plusieurs pages. D’ailleurs, il est fort probable que je consacre quelques chapitres des JVEATM à certaines catégories ou à certains titres.
Quant à vous qui apprenez petit à petit, n’ayez pas peur, je ne vais pas vous submerger tout de suite. Par contre, j’ai un petit devoir tout simple à vous proposer : allez donc jeter un coup d’oeil dans la ludothèque de votre frère/fils/mari/cousine/couple de voisins/etc… et essayez de voir à quel(s) genre(s) appartien(nen)t les titres que vous trouvez sur les étagères. Attention au piège ! Il n’est pas rare qu’un seul jeu soit classé dans plusieurs catégories !

Merci de m’avoir lu et surtout, merci pour votre patience entre deux articles. Promis, je vais faire un effort de régularité ! Je vous dis à dans 15 jours pour de nouvelles questions, notamment « A quoi je joue si je débute ? »

 

6 commentaires

  1. Freddy mars 9, 2015 7:12   Répondre

    Et les « simulations » aussi… Qui ne sont pas forcément de la gestion mais qui se vive à la 1ère/3ème personne (surgeon simulator… bon ok je sors)
    Et les « point’&’click »… (Myst/chevalier de Baphomet/Maniac Mansion/etc…)
    Et les casse-briques/réflexion : Tétris/Klax/Arkanoïd/Lumines/etc…
    Le denier jeu me rappel Patapon sur PSP. ça à l’air sympa

  2. Nicolas mars 9, 2015 7:53   Répondre

    Je suis pas totalement d’accord avec toi Freddy, car moi je rangerais les point’n’click dans les jeux d’aventures…D’ailleurs – pour moi – les Monkey Island, Day of the tentacle, etc…sont des jeux d’aventures avant d’être des point’n’click. Disons que dans mes souvenirs, dans Joystick ils étaient placés dans « Aventure » et que l’on parlais de jeux d’aventure en Point’n’click. Après, tu voulais peut-être parler de jeux comme 7th Guest ou Myst? Là, j’avoue je sais pas si l’on doit les placer dans aventure ou réflexion (Deuxième cas je penses…).
    Pour tous ce qui est reflexion, comme Lumines ou Tetris, je les rangerais dans Puzzle Game (D’ailleurs Setzer parle de Tetris dans cette catégorie).
    Mais je comprends pourquoi tu dis ça, puisqu’il y a des catégories dans les catégories…Mais là, je crois qu’il faudra 4 pages pour parler des différents type de jeux^^

  3. Setzer mars 9, 2015 4:32   Répondre

    Il est évident que je ne pouvais pas citer toutes les catégories, d’autant que beaucoup de jeux sont multi-catégories.
    Et puis vous imaginez si je dois expliquer aux mères (dont la mienne !) la différence entre un sh’mup, un run and gun et un danmaku ?
    J’y vais petit à petit. Et comme les point & click sont particulièrement adaptés aux débutants, on en reparle dans 15 jours ^^

  4. Freddy mars 9, 2015 9:30   Répondre

    Oui Nico je pensais surtout à Myst/Riven… un peu inclassable dans le genre…
    D’ailleurs j’en profite pour glisser un petit puzzle game à essayer à tout prix sur PS2 et en émulé sur PC : Devil’s dice si je me souviens bien du nom.
    Setzer, déjà si tu parles à ma mère faudra lui expliquer que fumer sur son pc portable en faisant tomber des cendres et arrêter de souffler la fumée sur l’écran : c’est le mal ! Mais j’apprécie beaucoup ces articles sur le sujet.

  5. Julien mars 10, 2015 7:11   Répondre

    Comme tu le soulignes justement Setzer, catégoriser les jeux est plus délicat qu’il n’y paraît.
    Il me semble néanmoins indispensable de dissocier la mécanique d’un jeu de son univers. Par exemple, Runaway et Phantasmagoria sont tous deux des Point’n’Clic mais leur univers respectifs sont significativement différents.

  6. Setzer mars 12, 2015 9:13   Répondre

    Et si, au lieu de parler de mon travail (impeccable, soit dit en passant !) vous faisiez lire mes articles LJVEATM aux mères de votre entourage !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *