La minute cochonne : 18+

la-peluche-cochon-minecraft

Aujourd’hui, je vais vous faire rentrer dans le secret des Dieux en vous dévoilant les coulisses de Game Box. Alors si dans le texte, le site été créé pour le plaisir de ses rédacteurs, nous sommes quand même à l’affut des statistiques. Non que nous ayons un quelconque intérêt financier à augmenter la fréquentation du site, il s’agit juste de la satisfaction de partager notre passion (c’est beau c’que j’dis…). Et il y a quelques semaines, nous avons découvert, avec stupéfaction, une augmentation fulgurante du nombre de visiteurs, et ce phénomène concernait l’article le premier effet est toujours le plus important (et avec le lien que je viens de mettre, voilà qu’il va encore y avoir d’autres lecteurs !).

 

307433_front

Donc, après des semaines de questionnements approfondis (d’autant plus approfondis que la fréquentation continuait à battre son plein), nous avons enfin résolu l’énigme ! Il y avait un jeu concours dont une des questions concernait la liste des jeux présents sur le CD de démo de la Playstation 1 : les internautes qui cherchaient la réponse à cette question tombaient donc sur cet article en googleisant !
Aussi, toute cette histoire m’a donné une idée (brillantissime) pour booster le site du feu de Dieu ! J’ai donc décidé d’écrire un texte dont les étiquettes (en gras et rose ici) ont des chances notables d’être taguées sur les moteurs de recherche.

blog-cochon1

Voici donc la minute du jour !
Je reviens sur le thème des animaux dans les jeux vidéo (puisque je vous avoue que ce texte avait été préparé initialement pour la minute du mois dernier, mais étant donné que notre chatte avait trouvé opportun de se jeter dans la piscine des voisins, je n’étais pas forcément d’humeur à le publier à la date prévue…).
Aussi, je vous propose d’étudier l’image de l’animal, plus précisément celle du cochon, voire même de la cochonne dans les jeux video.

 

Nous remarquons que, concernant l’angle de la caméra, le sprite du cochon est souvent pris par derrière et, beaucoup plus rarement, de manière  faciale. Image qui a d’ailleurs souvent tendance à sa fessée (oups ! faute de frappe) en raison des bugs. Il faut noter qu’il est difficile de déterminer le sexe du personnage et ce même si on distingue sa queue en tire-bouchon.

Une-cochon-lunettes
Si on admet que ce type de érogène (oups ! faute, vous aurez bien sûr compris « que ce type de héros gène« ), il n’en reste pas moins lubrique… ludique (décidément, vilain clavier) puisque grâce au multi, on peut faire des parties à trois, et même des parties à plusieurs.
Le cochon a à sa disposition un panel d’armes allant du braquemart au gros gourdin en passant par le fouet ou encore la verge.

Beyond-Good-Evil-2-PeyJ

Pey’j le plus gros cochon de l’histoire des jeux vidéo.

Concernant les décors, notre héros évolue le plus souvent sur des énormes engins au milieu de paysages escarpés et de gorges profondes. On remarque ici la double pénétration des couleurs entrainant parfois un effet d’aliasing.
Pour conclure, nous voyons que les jeux vidéo mettant en scène les cochons nécessitent de stimuler frénétiquement le pad tout en gardant doigté et dextérité.



Pardon…
tumblr_m7sishTVU01r4gly7o1_500


3 commentaires

  1. Freddy février 24, 2016 1:32   Répondre

    Ton meilleur article sans aucun doute possible !

  2. Freddy février 24, 2016 1:33   Répondre

    Rho meeeeeeeerde : je n’avais pas vu les mots-clés !
    Il ne manquerait pas « zoophilie » par hasard?

  3. Setzer février 24, 2016 5:55   Répondre

    Peut-être même le meilleur article de l’année !
    Nom d’une pipe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *