Interview – Michel Louvet

tett

Lors de notre expo à l’IUT de Calais, j’ai fait la rencontre de Michel Louvet, ancien étudiant de ce même IUT qui possède la particularité de programmer sur de vieilles machines comme le MSX, la Dreamcast ou la Coleco Vision. J’ai eu l’occasion discuter un peu avec lui et il a accepté de répondre à quelques une de mes questions pour le site !

michellouvet

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle donc Michel Louvet. Je suis un informaticien de 40 ans, passionné de jeux vidéo depuis que j’ai découvert très jeune le ZX81 🙂
Mon budget de étant gamin limité, je saisissais les listings trouvés dans les magazines de l’époque et, surtout, j’essayais d’adapter ceux des autres machines sur celles que je possédais déjà. Autant dire qu’adapter du basic Amstrad sur Commodore 64 était quasi impossible et on ne peut plus frustrant…

Avoir son nom sur un jeu Coleco en 2014, c'est la classe...

Avoir son nom sur un jeu Coleco en 2014, c’est la classe…

Comment en es-tu venu à la programmation et pourquoi programmer sur ces anciennes machines ?

Lors des mes études informatiques, à Calais, j’ai pu apprendre le C et un peu d’assembleur, ce qui m’a permis de créer quelques librairies techniques pour aboutir à mon Tetris en 256 couleurs.
Beaucoup plus tard, je m’achetais une GP32, console coréenne livrée avec son kit de dev facile à utiliser. Pour tester la bête, j’ai juste rippé les sprites et décors de Pang et fait bouger le personnage de droite à gauche. J’ai posté les sources et la démo sur un forum dédié et il y a eu une demande pour faire le jeu complet 🙂
Ce que, finalement, j’ai presque entièrement réalisé… Disons que le jeu ne comportait pas tout les niveaux, ni tous les ennemis, mais globalement, il était agréable à jouer et offrait assez de challenge.

SDF2

J’ai ensuite porté le jeu sur Dreamcast, juste pour voir comment ça fonctionnait. J’avais développé un framework qui permettait de faire un jeu en une seule fois sur PC/GP32 et Dreamcast .

Après ça, j’ai fait une petite pause, jusqu’à entendre parler de Ghost’n Zombie, de Youki, sur Colecovision. Je pensais que le jeu était du pur assembleur, mais l’idée avait de nouveau germé dans ma tête : programmer un jeu sur une ancienne bécane ! J’ai contacté Youki pour avoir quelques infos sur le principe de programmation sur Coleco, et ce fut avec plaisir que je découvris qu’il codait en C, et que le kit de dev était accessible !
Pour faire mes armes, j’ai commencé par faire simple en adaptant Puzzli, un puzzle game de la Coleco.
Comme sur GP32, j’ai posté mes avancées sur Atariage et Collectorvision. Un éditeur de jeu en format physique sur Coleco m’a fait part de son intérêt pour éditer le jeu. C’était parti 🙂
Youki en a profité pour s’occuper des graphismes (ce que j’avais fait était horrible !), et quelques mois plus tard mon premier jeu Coleco était distribué 🙂

S’en sont suivis pas mal d’autres titres que j’ai créés ou adaptés : Ozma Wars, Bomb’n Blast, Starcom, Lock’n Chase, Nibbli, Dungeon and Trolls

 

Merci à Michel pour ces réponses !
Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur ces réalisations, je vous invite à visiter son blog !

 

1 commentaire

  1. Setzer mai 17, 2015 11:11   Répondre

    Le genre d’article qui me passionne et qui montre qu’on peut encore faire du jeu vidéo depuis son petit chez soi.
    Que ceux qui se prennent pour des rock stars aillent se faire mettre. Vive le Mechner-style !
    (et ses variantes, Chahi-style, Fish-style, etc…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *