First Person Shooter – les Top 5 de la rédac’

Même en essayant de ne fâcher personne, ces tops ne vont pas plaire à tout le monde. On aurait pu parler de pleins d’autres titres, mais bon, c’est le principe même de l’exercice : faire des choix qui ne nous viendrait jamais à l’esprit. Le seul critère que nous nous sommes fixé, c’est de citer des titres dans lesquels le shoot est une obligation ou, au moins, une part importante du gameplay.
Du coup, désolé pour Setzer et Freddy, mais pas de Portal ni de Stanley Parable !

 

Mellow

5) Timesplitters 2 : Pour son look génial, ses persos barrés, ses défis de malade et son multi à la GoldenEye.

4) Black : Pour sa réalisation léchée, son gameplay ultra nerveux et un ressenti de la puissance des armes jamais égalé.

3) Bioshock : Pour son atmosphère anxiogène et son univers plus complexe qu’il n’y paraît. Mon cœur balance entre le premier et Infinite.

2) Borderlands 2 : Pour son style visuel, son humour badass, la démesure de son système de loot et pour Claptrap, bien sûr ! Perso, je garde une préférence pour le premier, mais objectivement le deuxième est bien meilleur.

1) Destiny : Pour son univers passionnant, son gameplay au poil, sa communauté, le Gjallarhorn, Cayde-6, ma Petite Lumière, mon Arcaniste… et même pour son PVP !

top fps

Freddy

 

5) Doom & Duke Nukem 3D (ex-aequo) : Parce que ce sont des classiques qu’on ne présente plus, qu’il y a un début à tout et que ce sont les jeux qui m’ont donné envie de jouer aux FPS.

4) Farcry 3 : Comment ne pas tomber amoureux de Vaas ? C’est mon idole qui m’a converti ! Depuis j’arpente les bureaux de Gamebox tel un sadique, à l’affût du moindre petit écart donnant un prétexte suffisant pour torturer des gens sur fond de morale complètement subjective et barrée.
Ce jeu, c’est de la bombe (incendiaire) avec du craft, de la chasse, un scénario, une mise en scène géniale et un stand alone (Blood Dragon) qui vous décrochera les rétines, si vous en avez encore.

3) Deus Ex Human Revolution : Le retour en fanfare d’un franchise phare ! Je l’ai dévoré ! Et même si les visages des PNJ sont bof et que la fin m’a un peu déçu, ce jeu reste impressionnant. Un véritable chef d’œuvre d’ambiance, de possibilités et de maitrise.

2) Bioshock Infinite : Changement radical par rapport au deux premiers opus. Malgré quelques grosses ficelles, ce jeu m’a emporté, envoûté et fait vivre une aventure comme très rarement j’en ai vécu. Depuis, je ne rentre plus dans un phare.

1) Borderlands 2Parce que BOOM, Slash & CRAC, TATATATATA Fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiouuuuuuuuuuuuuuuuuuuu BRRRROOOOOOOOOOMMMMMRRRRGGGHHH ! Et puis y a un poney, y a Steeve (Hey Hooooooooooooooo!) et ratata schkling fruitch gling gling. Et putain que ce jeu est bon, quoi à la fin !

Nicochef

5) GoldenEye 64 : La sale place du 5ème… J’ai beaucoup hésité avec Serious Sam, Jedi Knight et Unreal Tournament. Mais bon, il fallait bien choisir ! Et puis c’est James Bond, merde !

4) Duke Nukem 3D : Irrévérence, beaufitude et strip-teaseuses. On ajoute de la technique jamais vue à l’époque (car non, le Duke ne mise pas tout sur l’humour lourdingue) et on obtient un FPS culte qui accuse le poids des années mais reste fun !

3) Counter Strike :  Un multi qui pousse au team work, mes premiers émois en LAN. Il n’en fallait pas plus !

2) Hexen 2  : Je ne vais pas m’étaler car j’en ai parlé dans mes souvenirs/référence. Retenez simplement que c’est un FPS d’exception !

1) Half Life : Ce qui fait qu’Half Life est le meilleur ? C’est qu’aujourd’hui, alors que la surprise est passée et qu’on le connaît par coeur, il reste un excellent FPS, une référence pour tous. C’est ça, la marque des grands.

GOGOGO!

Setzer

5) Wolfenstein 3D : Une place d’honneur pour toutes les sensations qu’il a pu me procurer. Une découverte de la 3D et de la vue subjective, la peur de me faire chopper par le prof de techno (oui, on jouait pendant les cours !) et un combat d’anthologie contre Hitler !

4) Bioshock : Comme Mellow, j’hésite beaucoup entre le premier et Infinite. Mais comme Freddy, je crois que je préfère ce dernier. La verticalité des niveaux, cette sensation de vol et de liberté. Et surtout, une des rares IA qui tient la route.

3) Far Cry 3 : Qu’est-ce que je déteste les mondes ouverts et les jeux militaires. Mais putain, qu’est-ce que j’ai aimé ce jeu. La prise des camps, le crapahutage dans la jungle, Vaas,… En fait, rien n’est à jeter. Un conseil : ne passez pas non plus à côté de Blood Dragon !

2) Metroïd Prime : Un risque énorme qui aurait pu ruiner une des sagas essentielles du Jeu Vidéo. Mais non ! Ce fut un coup de maître, une nouvelle façon d’aborder Metroïd ET le FPS. Merci Nintendo !

1) Golden Eye : Le FPS console qui est également le meilleur FPS de tous. Parfaitement équilibré, savamment dosé, le mode solo est génial et le mode multi légendaire. Même en restant objectif, je ne vois pas comment on pourra faire mieux un jour…

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *