Cette année là : 1991

SNESus

Je viens juste de m’en rendre compte, mais le dernier article « Cette année là… » traitait de l’année 1990 et sans le faire exprès, j’ai choisi 1991^^ Bon, c’est pas dramatique tant il y a de choses à raconter là aussi !

Encore une année placée sous le signe de Nintendo

Après le Japon, le constructeur sort sa Super Nintendo aux Etats-Unis. Le bundle avec Super Mario World avait déjà fait ses preuves, mais c’est surtout la sortie du pack Street Fighter II qui va marquer les esprits ! En effet, Capcom a offre une merveille aux possesseurs de SNIN avec la conversion de son hit planétaire sorti en salles d’arcade cette année. Comme pour enfoncer le clou, Nintendo sortira le troisième opus de Zelda en novembre au Japon !

ZeldaIII

Pendant ce temps là, chez les voisins d’en face

Sega dégainera son Mega-CD. Prenant exemple sur NEC et son CD-Unit, Sega espère rattraper le wagon Multimédia qui commence à émerger. Pourtant taillée pour la vidéo, la combo Megadrive/Mega CD ne sera pas suffisamment puissante pour la gérer correctement, et la ludothèque Mega-CD se contentera de quelques rail-shooters et de conversion CD plus ou moins réussie. Une certaine confusion régnera autour de cette machine (encore aujourd’hui, d’ailleurs !)

Le Mega-CD 2

Le Mega-CD 2

Tout d’abord sorti au Japon en 1991, le lecteur CD de la Megadrive sortira en 1992 aux Etats-Unis (sous le nom de Sega-Cd) et seulement en 1993 en Europe. Les boutiques d’import de l’époque n’hésitant pas à le mettre en avant à des prix exorbitants, semant un peu plus la confusion dans la tête des joueurs qui ne savaient pas si l’appareil était compatible ou non… ni avec quoi ! Le Mega CD II, sorti en même que la Megadrive II viendra remettre de l’ordre, mais malheureusement, le mal était déjà fait.

Mega CD1

Le Mega-CD 1

Sega à aussi rapidement compris que, pour faire face au rouleau compresseur Nintendo, il leur fallait une mascotte digne de ce nom ! Alex Kidd, qui avait fait le bonheur des possesseurs de Master System, ne tenait pas la comparaison face Mario, notamment à cause d’un design un peu vieillot. Pour redonner un coup de jeune, la création d’une nouvelle mascotte dynamique était indispensable… Sonic était né !

SonicTheHedgehog1

Chez NEC, ce sera le service minimum avec une version “tout-en-un” de la PC-Engine et de son CD-Rom2 : La PC-Engine Duo.

SONY DSC

PC Engine Duo

Heureusement pour nous, il n’y a pas que les consoles dans la vie…

Même si, côté ordinateur, on accuse sérieusement le coup, l’arrivée des Megadrive et Super Nintendo scinde un peu plus les joueurs entre les clans micro et consoles… Mais un titre mettra tout le monde d’accord : Lemmings ! DMA Design remettra au goût du jour les casses-têtes avec ce jeu légendaire et son principe ultra-simple.

SonicTheHedgehog1

Commodore tentera la sortie de l’Amiga 500+. Au programme : un bios et des chipsets mis à jour, 1 Mo de mémoire embarquée (l’Amiga standard en avait 512 Ko) et quelques bugs de compatibilité. On pourra toujours débattre de l’intérêt du 500+, moi j’estime que cette machine n’est qu’un galop d’essai avant le 600 et ne présente donc qu’un intérêt limité.

L'Amiga 500+

L’Amiga 500+

Autres sorties remarquées cette année-là : Quackshot (starring Donald Duck) et son célèbre pistolet à ventouse, Bare Knuckles (plus connu en France sous le nom de Streets of Rage) et enfin Myst sur PC.

 

 

Le saviez-vous?
La Super Nintendo (nom européen) s’appelle Super Famicom au Japon et Super NES aux Etats-Unis.

Sonic est issu d’un concours en interne de SEGA ayant pour but de trouver la mascotte de la société.
Il fut très sérieusement question de faire de Sonic un lapin, SEGA voulant un jeu rapide avec un animal représentant la vitesse. A la base il pouvait même saisir des objets avec ses oreilles et les jeter sur ses ennemis. Comme cette option cassait le rythme du jeu, le joueur devant s’arrêter pour attraper les objets. Du coup, ils ont pensé à un animal comme le hérisson ou le tatou. La suite, on la connait….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *