J’ai rejoué à… Agony (Amiga)

 

Agony_Amiga_Jaquette_001
Alors effectivement, dans l’article sur Psygnosis j’ai omis de parler d’Agony, mais je m’en vais corriger cette erreur de ce pas !

agony_09Un shoot’em up pas comme les autres…

Shoot’em up : Un shoot ’em up (aussi écrit shoot them up ou contracté shmup, littéralement « descendez-les tous ») est un type de jeu vidéo dérivé du jeu d’action dans lequel le joueur dirige un véhicule ou un personnage devant détruire un grand nombre d’ennemis à l’aide d’armes de plus en plus puissantes, au fur et à mesure des niveaux, tout en esquivant leurs projectiles pour rester en vie

Voilà, à en croire la définition donc, Agony EST un shoot’em up et si je précise, c’est qu’il y a matière à douter… Pour ma part, je suis un gros fan des shoot’em up à la japonaise avec des vaisseaux improbables, un scrolling qui défile à toute berzingue, des vagues d’ennemis particulièrement sournois, des boss énormes et enfin des items à n’en plus finir. Pour moi un vrai shoot’em up, c’est ça ! Cela ne veut pas dire que je n’aime pas Agony, non, mais simplement que je n’y joue pas pour les mêmes raisons qu’un ThunderForce IV par exemple.

Agony, c’est l’histoire d’un jeu de tir pas comme les autres, dans lequel on dirige une chouette (en fait, un dieu, réincarné en chouette). En le lançant, c’est tout de suite une claque. Dans la petite intro, on voit le logo de Psygnosis et de Art & Magic (le studio qui a conçu le jeu), puis on voit un logo en bas à droite composé d’un Amiga branché à une chaîne Hi-Fi… On se doute donc que c’est parce que la musique est à la hauteur. Et effectivement, on est tout de suite sous le charme. Je conseille à tous ceux n’ayant jamais entendu la musique de l’écouter sur la vidéo ci-dessous. Pas de chichis, pas d’options, pas de vidéo, juste une image (jolie d’ailleurs) et cette musique au piano, juste magnifique (à écouter jusqu’au bout). Une fois l’effet intro estompé, on passe à la suite, les temps de chargement sont un peu longs, et la musique d’inter-niveaux, bien que participant à l’ambiance, est (très) répétitive.

Les écrans entre les niveaux sont justes magnifiques!

Les écrans entre les niveaux sont justes magnifiques !

Place au jeu !

Et là, arrive la deuxième claque : le jeu. Ce qui frappe, c’est la qualité d’animation de la chouette (et des décors) , les graphismes, la musique (bien adaptée à l’ambiance, un peu répétitive, mais marquante), visuellement, ça en jette un max. Alors, il y a bien des défauts : l’animation des vagues d’ennemis par exemple : on a l’impression que toute l’attention a été portée sur l’animation de la chouette et des décors, quitte à oublier tout le reste.

Du coup, Agony possède les défauts de ses qualités : l’animation des décors rend l’action un peu bordélique, on a parfois du mal à distinguer les tirs ennemis et on meurt bêtement. Pour le reste, Agony assure le service minimum (je sens que je me fais des copains là…), je suis désolé de le dire, mais les items permettant à la chouette de faire évoluer ses pouvoirs ne sont pas légions, les vagues ennemies se suivent et se ressemblent (comme dans beaucoup de shoot, certes), les boss ne sont pas très recherchés et le scrolling est tout de même un brin saccadé…
Rien de dramatique, mais bon, on n’est pas dans le même trip qu’un Apidya par exemple. La difficulté est là et le jeu représente tout de même un challenge. Mais pour ceux qui ne jurent que par du Thunderforce et du R-Type, passez votre chemin ! Ici, on parle clairement d’un jeu d’ambiance (et une très jolie ambiance d’ailleurs).agony
Bon, mais alors c’est bien ou c’est pas bien ?

Agony est un excellent jeu, mais les possesseurs d’Amiga ne rejoueront à ce titre que pour retrouver l’ambiance et la nostalgie d’un jeu qui aura mis la claque à tout le monde à sa sortie. Il se permet même le luxe d’avoir des graphismes qui n’ont pas mal vieilli, pixelisés certes, mais la magie opère toujours. Les musiques envoient toujours ce qu’il faut dans les oreilles et brancher votre Amiga à des enceintes de qualité n’est toujours pas superflu ! Agony reste l’un des rares jeux qui aura échapper à la fameuse règle des jeux au top technologiquement à leur sortie : il tient toujours la route car l’ambiance y est unique pour un shoot’em up, si vous avez l’occasion, ne serait-ce que de l’essayer, allez-y, vous ne le regretterez pas !!! Et si vous avez un Amiga ou si vous souhaitez en avoir un, vous vous devez de posséder ce jeu!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *